L'actualité   //   La revue   //   Agenda des galeries   //   Agenda des musées   //   Archives 
16 juin 2024 ABONNEZ-VOUS À LA REVUE INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTER >> FR
<< Retour
 Article de la revue
  
Werner Schwarz
«Le mendiant de lumière»


Le Musée suisse du vitrail de Romont présente un artiste méconnu

 
© Photos Philippe Blanc, Romont
Peu de temps après son ouverture, Werner Schwarz et son amie Rosmarie Finger visitaient le Musée Suisse du Vitrail au Château de Romont. Invités à participer à sa création, nombre d’artistes suisses avaient doté d’œuvres ce lieu. Une galerie impressionnante de réalisations en verre et plomb ou en dalle de verre y avait été aménagée. Schwarz, peintre autodidacte et féru de mysticisme, inconnu et sans moyens, avait commencé à travailler avec le verre dans une voie hors du commun. Il songeait en vain d’y voir présentées, un jour, ses découvertes, comme il espérait sans succès recevoir des mandats dans l’architecture. C’était une passion au prix de la vie, la technique utilisée finissant par lui prendre la santé. Aujourd’hui, le Musée honore une quête tout à fait originale sur les qualités du vitrail, une démarche-pilote aussi, qui a anticipé son évolution.
Werner Schwarz allait à la source comme peu d’autres osaient le faire en ce domaine. Les magnifiques feuilles de verres colorées confectionnées dans les verreries selon une tradition millénaire lui étant inaccessible faute de moyens, il se fabriquait lui-même sa matière verrière première, d’un état beaucoup plus élémentaire: il cassait et broyait du verre de tout genre sur le billot devant sa grange-atelier, obtenant ainsi le sable coloré et transparent pour ses éblouissants mandalas.
Toutefois, cette procédure ne ressemble-t-elle pas au parti pris de l’artiste de vivre en rupture avec les milieux artistiques et les peintres verriers? Se priver des techniques établies lui donnait une liberté folle. Son œuvre était à l’abri d’une certaine banalité à laquelle peut mener l’usage bien commode des verres antiques.
En associant les travaux géométriques aux «vitraux», nous présentons deux voies apparemment distinctes dans l’œuvre de Werner Schwarz. Cependant, quelques ressemblances formelles dévoilent les particularités d’une approche par rapport à l’autre: tissus linéaires précis et surfaces finement nuancées, d’une complexité intrigante, et d’un charme un peu sec, contrastent avec le déploiement d’une géométrie dynamique, voire intuitive et explosive, de couleurs éblouissantes semées dans l’espace. Les deux gestes expriment la même recherche des secrets universels de la forme et de la couleur, l’un par la démarche rationnelle, l’autre à travers le regard innocent, affranchi et sponanté.
Le Musée Suisse du Vitrail est très reconnaissant à la Fondation Werner Schwarz d’avoir participé à la réalisation de l’exposition consacrée à l’œuvre verrier de l’artiste, et il adresse ses remerciements chaleureux à Rosmarie Finger.
 Stefan Trümpler
Conservateur du Musée Suisse du Vitrail à Romont
 

© Photos Philippe Blanc, Romont
 
Fribourg > 1680 Romont 
VITROMUSÉE ROMONT
Rue du Château 108b
1680 Romont
Tél. 026 652 10 95 - Fax 026 652 49 17
De avril à octobre : du mardi au dimanche de 10h-17h. De novembre à mars : du mardi au dimanche de 11h-17h
Visite commentée publique chaque premier dimanche du mois à 14h

 
www.vitromusee.ch
Imprimer cet article
Envoyer cet article à un ami
<< Retour
 France
 Suisse Romande
 Suisse Allemande & Liechtenstien
 Tessin
 Autres régions
 © 1998/2024 Accrochages Tél. + 41 (0)21 943 54 65   /   Mise à jour: 15 juin 2024